Revue de la montre Ming Monolith 17.06

bannière

Ming est un collectif horloger formé et entièrement financé par 6 passionnés du monde entier sous la direction de Ming Thein. Le but est de ramener un sentiment d'excitation et de découverte à travers les montres.

Toutes les montres sont assemblées, réglées et testées en Suisse, tandis que le contrôle de qualité final est effectué personnellement en Malaisie.

La montre est livrée dans un étui de voyage en cuir absolument magnifique, cousu à la main par le Studio Koji Sato, qui contribue vraiment à l'expérience de déballage, un excellent toucher et une véritable sensation de luxe.

Boîtier DLC

Avec ses 38 mm de diamètre et ses 10 mm d'épaisseur, la Monolith est compacte, mais très belle. Elle épouse parfaitement la forme du poignet et ses 43,9 mm de longueur permettent à cette montre de convenir à toutes les tailles de poignet.

Le boîtier est également décapé au jet de billes DLC anthracite. DLC signifie "diamond-like carbon", un procédé qui, contrairement au revêtement PVD, est très coûteux car il possède les caractéristiques communes du carbone et du diamant. Il est extrêmement durable, isolé électriquement, résistant à la corrosion et autolubrifiant dans des conditions d'usure sèches.

L'ensemble du boîtier est fini en noir mat et se transforme en douceur en cornes anguleuses et pointues. Les cornes ont un peu de flair, ce qui donne à cette pièce une touche supplémentaire d'originalité.

Elles ont également deux trous pour accueillir des bracelets droits et des bracelets courbes si vous aimez ça. De l'autre côté du boîtier, vous avez une couronne signée d'une seule lettre, 'M', et un ajout surprenant sur cette montre est le fait qu'elle a 100m d'étanchéité avec des joints de couronne triple.

La couronne présente la même sensation de netteté et d'angularité que les cornes et c'est un plaisir de la remonter, et elle est finie dans le même style que le boîtier.

Montrez cette montre à votre ami qui ne s'intéresse pas aux montres et nous parions qu'il trouvera le cadran simple, uni et ennuyeux, mais si vous y regardez de plus près, vous verrez que c'est loin d'être le cas.

Ming
Le cadran est profond et sombre, l'anneau intérieur ressemblant à un trou noir mat non texturé. Fixez-le trop longtemps et vous perdrez la notion du monde qui vous entoure.

Mais ce qui est étonnant, c'est que le cadran est en fait un cadran saphir multicouche en trois parties qui se dévoile lorsqu'on l'examine de plus près. Juste à l'intérieur du trou noir, vous avez un anneau lumineux blanc qui n'est interrompu qu'à la position 6 heures par "Ming" et qui est recouvert d'une couche uniforme de Super-LumiNova C1 et dont la finition est parfaite.

Autour de cet anneau, un autre anneau blanc abrite les chiffres et donne l'impression de flotter, une merveille à regarder, lui aussi généreusement recouvert de Super-LumiNova C1.

La caractéristique qui m'a d'abord attiré et séduit dans le cadran est l'absence du chiffre 12, remplacé par une marque de fabrique des pièces Ming et un langage de conception unique : le chiffre 0. Pour nous, cela donne un équilibre et une sensation uniques au cadran que l'on ne retrouve sur aucune autre montre.

Elle ne comporte que deux aiguilles, toutes deux généreusement enduites de C1 Super-Luminova et avec cette montre, l'aiguille des secondes ne nous manque pas du tout.

Mouvement ETA

Le Monolithe est propulsé par le difficile à trouver ETA 2824-2, et la version haut de gamme a également été modifiée pour n'avoir que 2 positions et être régulée en 5 positions avec un programme de test de 250 heures.

Cela montre à quel point chaque montre Ming est soignée et passionnée. Le mouvement a une réserve de marche plutôt décevante mais gérable de 38 heures, il possède 25 rubis et bat à 28 800 vibrations par heure.

Bracelet

Sans aucun doute, le bracelet en cuir noir Jean Rousseau de 20 mm fourni est le meilleur que nous avons jamais porté. Il est fait à la main et est d'une qualité exceptionnelle, il est parfait et souple au poignet. Il comporte des barrettes à ressort à dégagement rapide et est complété par une boucle noire mate signée Ming. Le Monolith est en effet un monstre de sangle.

Conclusion finale 

Nous vous invitons à garder un œil sur ce que Ming fera cette année et à essayer de mettre la main sur une pièce spéciale qui ornera votre poignet.

 

Nous vous proposons notre collection de boîtes à montres en fibre de carbone ainsi que notre collection de remontoirs avec système de sécurité pour une protection optimale de vos montres. 

Vous avez aimé cet article ? Si c'est le cas vous pouvez vous abonner à notre newsletter pour recevoir les dernières nouveautés ! 

N'hésitez pas à visiter notre blog pour plus de renseignements et découvrez d'avantage de produits sur notre site.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés